Đăng Ký Nhận Thông Tin

Vui lòng nhập Email của bạn.
Email của bạn không đúng. Vui lòng nhập lại.

Le Bambou

9/9/2007

LA CAUSE DU CENTRE D’ENTRAINEMENT, L’ENTRAINEMENT L’ART MARTIAU, LE MENSUEL ET L’ORCHESTRE DU VOVINAM À CHARLOTTE, NC. PREFÈRE LE BAMBOU VERT COMME L’ENPLÈME

La population rurale du Vietnam a depuis toujours vécu derrière la haie de bambous, symbole sicher, si doux du bereeau et du pays natal.
Le bambou a un caracteristique très original: sous son apparence grêle et poétique se cache une force de résistance invincible. Bien qu’il pousse n’importe où comme une plante sauvage, il est un domestique le plus fidèle de l’homme; auquel il rend un service irremplacable.
Ce caractère “souple-dur” reflète, aime t-on le répéter, l’âme du peuple Vietnamien.
Le bambou a le nom scientifique de Bambu Saceae, (du Malais = Mambu) de la famille des Graminacées ligneuses des pays chauds spécialement (mais on en trouve aussi dans certaines régions de l’Europe et de l’Amerique).
Sa tige élancée et creuse est dotée de noeuds espacés, ce qui le rend résistant et incassable; il a un diamètre d’environ 10 à 25 cm et peut atteindre 30 mètres de haut. Les bambous poussent en touffes et meurent ensemble en touffes; cette force d’union les protège contre les orages et tempètes. Sa vie dure environ 10 ans. On compte à peu près 40 espèces de bambous en une quinzaine de variétés différentes.
Le touriste étranger en viste à la campagne du Nord Vietnam se trouve devant soi des ilots de verdure jonchés cà et là au milieu des Rizières s’étendant à perte de vue. Ce sont des villages entourés de haies de bambous. À la porte du village, il se trouve déjà aux pieds de ces merveilleuses plantes. dont le caracteristique antagoniste “souple – mou” ne peut passer inapercu à l’observateur attentif: de robustes et résistants bambous couverts d’un feuillage touffu et vert avec de longues et effilées feuilles
flottant au vent, comparables à la chevelure d’une jeune fille.
La chaumes du bambou, bien dure et régide se laisse ballotée par le moindre veut d’automme en craquant et se pliant.
S’inspirant de cette apparente souplesse, la poesie populaire aime à le comparer à un jeune homme galant, nommé “Trúc” (bambou) et à une jeune fille “Mai” (fleur du cerisier) flirtant ensemble.

Trúc xinh Trúc mọc đầu đình
Le joli bambou pousse près de la maison communale
Em xinh em đứng một moình cũng xinh
Tu es belle; même quand tu es seule, tu reste belle.


Trúc et Mai symbolisent done deux amoureux qui ne peuvent se mauquer l’un à l’autre:

Đêm qua nguyệt lặn về tây
La nuit derrière, au moment où la lune se couche vers l’ouest
Sự tình kẻ đấy người đây còn dài
On n’en finira pas de raconter ce qui se passe en nous deux répares
Trú nhớ mai, Mai nhớ Trúc
Mai manque à trúc, et Trúc à Mai.
Bây giờ kẻ Bắc người Đông
Maintenant que l’un est our Nord, et l’autre à l’Est
Kể sao cho siết nỗi lòng tương tư
Impossible de dire l’âme de deux êtres séparés


La beauté poétique du bambou est aussi exploiteé la peinture et l’art. On trouve fréqueument de peitures
et photos d’art représentant un village derrière les bambous au coucher du soleil. Quel atmosphère de paix et de bonheur !! De même. le bambou est utilisé largement par l’artisanat; ce qui prouve que le bambou est très malléable.
(à suivre)
Le comité pour le developpement du Vovinam Việt Võ Đạo de Charlotte.

Master Huỳnh Trọng Tâm

Các bình luận của bài viết (0 bình luận)

Bình luận cho bài viết này

Vui lòng nhập tên của bạn.
Vui lòng nhập Email của bạn.
Email của bạn không đúng. Vui lòng nhập lại.
Vui lòng nhập điện thoại.
Vui lòng nhập nội dung.
To help us distinguish between sites dataCtrl.submitted by individuals and those automatically entered by software robots, please type the squiggly letters shown here into the box below.
Vui lòng nhập dòng chữ trong hình dưới đây vào hộp ở ngay phía dưới.

Các bài khác